Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem
Les deux testaments de l'homme riche

La famille Reichman, dont la réputation de richesse et d'attachement aux valeurs de la Torah n'est pas à faire a perdu récemment un de ses membres (en été 2005, Tsvi Mena’hem?).
Il laissait derrière lui un héritage de près d'un milliard de dollars. Et deux testaments.
L'un à ouvrir immédiatement après sa mort, et l'autre à l'issue du premier mois de deuil.
Outre diverses dispositions testamentaires, la première lettre stipulait l'étrange demande d'être enterré avec une certaine paire de chaussettes à laquelle il déclarait tenir beaucoup.
Les héritiers se tournèrent vers la 'Hevra Kadicha, les hommes de bien qui veillent au déroulement des enterrements, avec la paire de chaussettes.
"Impossible, c'est contraire aux dispositions du Code de loi, qui veut que tous soient enterrés avec un simple linceul de lin, sans plus. "
- Mais notre père l'a demandé explicitement, et il connaissait pourtant cette loi! Il avait certainement une bonne raison pour le demander.
- Malgré toute l'estime que nous avons pour son érudition, sa piété et ses bonnes actions, nous ne pouvons pas faire d'exception."
Devant le refus des hommes compétents, les héritiers se tournèrent vers les Rabbins.
"Bien que votre père ait exprimé cette demande de son vivant, là où il se trouve aujourd'hui dans "le monde qui est tout en bonté", il comprend que c'est pour son bien que nous ne pouvons accéder à sa demande, et qu'il sera enterré sans ces chaussettes".
Et c'est ainsi que cet homme richissime fut enterré sans chaussettes, à l'encontre de ses dernières volontés.
Un mois plus tard, lors de la conclusion des "chlochim", trente premiers jours du décès, son second courrier fut ouvert. Il y tenait à peu près ce langage:
"Mes chers enfants.
Il est clair que j'ai été enterré sans chaussettes.
Ce que je veux avant tout, c'est que vous compreniez c'est qu'un homme peut posséder un milliard de dollars, mais à son dernier voyage, il ne peut rien en emporter, pas même une paire de chaussettes".