Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem
Mémoires de 'Hassid
Seoudat Mitsvah

 

Lu dans "Sippourim oupitgamim" de Rav Chalom Dov Ber Natik.

 

 

 

 

Le Saint Rabbi Ména'hem Na'houm de Tchernobyl fut une fois invité à une Brit Milah, à la suite de laquelle on honora les invités avec quelques gâteaux et de l'alcool.
Rabbi Ména'hem Na'houm demanda pourquoi on ne servait pas un repas, selon l'usage, et on lui répondit que le maître de maison était trop pauvre pour servir un repas aux nombreux invités.
Rabbi Ména'hem Na'houm se proposa d'offrir la moitié des dépenses, et les 'Hassidim firent le reste.
A l'occasion de ce repas, le Rabbi raconta:
Une année, le jour de Roch Hachanah, lorsque tous les actes des Juifs sont mis sur la balance, les Mitsvoth d'un côté et les non Mitsvoth de l'autre, la balance ne pencha pas du côté des Mitsvoth: Les juifs avaient commis trop de fautes!
L'Ange Michaël, chargé de la défense des juifs, vint plaider au tribunal que la pesée n'était pas juste.
Lorsqu'un juif fait une Mitsvah, il la fait de tout son cœur. Et la preuve, c'est qu'il donne ensuite un banquet en l'honneur de la Mitsvah qu'il vient de faire.
Mais si à D.ieu ne plaise, il transgresse un commandement, il le fait à regret, sans fierté, et la preuve c'est qu'on n'a jamais vu faire un banquet en l'honneur d'une transgression!
Et c'est avec cet argument que l'Ange Michaël put convaincre le tribunal d'acquitter les juifs et leur donner une année douce et heureuse.
C'est pourquoi l'ange opposé, qui incite au mal et collecte un à un les péchés d'Israël pour les accuser, s'en est pris au repas de Mitsvah et trouve des prétextes fallacieux pour les supprimer.
D'ailleurs son nom est les initiales de
"Seoudat Mitsvah Ein Laasot"
"Seoudat Milah Ein Laasot"
"Siyoum Massekhet Ein Laasot"...

Raconté au nom de Reb Itshak Horowits, "Itshé Matmid" que D.ieu venge son sang.
Sippourim ou Pitgamim
Rav Chalom Dov Ber Natik