Compte du Omer -- Alliance

Baroukh Ata Ado-naï Elo-hènou Melekh haolam acher kiddechanou bemitsvotav vetsivanou al Séfirat HaOmer
Béni sois-tu, Eternel notre D..., Roi de l'univers, qui nous a sanctifiés par Ses commandements et nous a ordonné de compter le Omer.

soir

Hayom Chicha veArbaïm yom ché-hem chichah chavouot vearbaa yamim laOmer.
Aujourd'hui quarante six jours qui font six semaines et quatre jours du Omer.

Hara'hamane hou ya'hazir lanou avodat Beth Hamikdache limékoma biméhéra béyaménou. Amen Sélah.
Que le Miséricordieux nous ramène le service du Temple en sa place, très prochainement. Amen Sélah.
Hayom Yom:
2 SIVAN 5703 Quarante sixième jour de l'Omer
. Le paragraphe "Ana Bekoa'h" dit lors de la réception du Chabbath est récité à voix basse.
. Le paragraphe "Oufross Aleïnou" dit lors de la réception du Chabbath est récité debout .

En 5589 (1829), le Chabbath Parachah Bamidbar était le 5 Sivan. Avant l'allumage des bougies du , le Tséma'h Tsédek dit le discours 'hassidique introduit par le verset "comptez les têtes des enfants d'Israël... suivant la maison de leur père".
Se référant au commentaire d'Ibn Ezra, il indiqua que le mot "Seou", comptez, devait être interprété comme "élevez", tout comme dans la Parachah Ki Tissa.
Son explication fut donc la suivante:
L'illumination qu'acquiert, par son effort, la partie de l'âme qui se trouve dans le corps, confère l'élévation à "la tête", à l'essence de l'âme qui se trouve là-haut.
Puis, il expliqua, sur la base de cette interprétation, différents versets et passages du Zohar et du Midrach.
Pendant le Chabbath, à midi, le Rabbi prononça le discours "tu Me seras lié à jamais" et son commentaire, qui sont imprimés dans le Likouteï Torah.
Le lendemain, premier jour de Chavouot, il dit le discours "Et vous compterez pour vous" et son commentaire, qui sont imprimés dans le Likouteï Torah.
Durant le second jour de la fête, au cours du repas, le Rabbi prononça le discours "d'où trouver la sagesse?", qui est le second commentaire sur la Mitsvah du compte de l'Omer, qui est imprimé dans le Likouteï Torah.

 

46 SEMAINE 7 - 4ème JOUR
Netsa'h de Malkhout
La Constance dans la Noblesse
La dignité d'une personne et le succès d'un dirigeant sont basés sur leur degré de patience et de persévérance. La volonté et la détermination caractérisent le pouvoir et la majesté de l'esprit humain, la force de souveraineté de la personne.
Dans quelle mesure suis-je déterminé à atteindre mes objectifs?
Est-ce que je possède suffisamment de force de conviction pour me mobiliser pour une juste cause? Suis-je suffisamment sûr de moi? Mon manque de détermination est-il le résultat d'un manque de confiance en moi? Est-ce que je cache mon manque d'assurance en invoquant des excuses pour justifier mon faible degré de détermination?
Exercice du jour : Agissez pour une cause en laquelle vous croyez mais à l'égard de laquelle vous vous êtes jusqu'à présent montrez plutôt timoré. Franchissez le pas et en avant!

Guide Spirituel par le Rav Simon Jacobson
Projet réalisé grâce à la fondation Matanel