Mise à jour le

Les fêtes juives
Un dossier Alliance
Réalisé par Aharon
www.milah.fr

Site des fêtes juives

Kitnioth?

C'est un usage depuis plus de 750 ans dans les communautés ashkénazes de s'abstenir de consommer du riz et des "Kitnioth" et des produits en contenant.
Cet usage a été institué à cause du risque de confusion entre ces graines et les 5 céréales interdites par la Torah à Pessa'h.
Cet usage peut s'appliquer aux dérivés de ces graines, selon les communautés.


Il est difficile de distinguer des grains de blé ou orge cuits d'autres graines Kitniyot cuites.
Ces graines Kitniyot sont souvent cultivées dans des champs proches de culture de blé, et les semences sont souvent mélangées.
Les sacs dans lesquels les graines Kitniyot sont entreposées, et le meilleur exemple est celui du riz, ont souvent contenu du blé, dont quelques grains sont restés dans le fond du sac.
Les graines Kitniyot peuvent être moulues en une farine qu'on peut facilement confondre avec de la farine de blé.

Cet usage n'a pas été accueilli dans les communautés séfarades, ou accueilli de façon partielle: certains consomment des Kitnioth mais pas du riz, certains consomment des Kitnioth frais mais pas secs, certaines Kitnioth et pas d'autres, etc.
Dans tous les cas, riz et autres graines doivent être triés (trois fois!) avant Pessa'h ou achetés emballés sous une supervision rabbinique qui les garantit sans mélange avec des céréales pouvant être 'Hamets. Il est à noter que cette garantie ne dispense pas toujours de la nécessité de vérifier parmi les graines l'absence d'insectes ou d'autres visiteurs…

Parmi les produits Kitnioth et selon les opinions diverses: le riz, luzerne, anis, cacahuètes, carvi, coton (huile!), coriandre, cumin, fenouil, fenugrec, graines de moutarde, graines de sésame, tournesol (graines, huiles!), haricot, fève, flageolet, lentilles, haricots verts, lin (huile!), maïs (glucose, dextrose, dextrine maltose, amidon, pop corn…), millet, pois, sarrasin, blé noir, soja (lécithine, huiles, margarines).
L'usage de ne pas consommer de riz et Kitnioth n'est pas étendu aux nourrissons, pour peu que on le leur serve dans une vaisselle séparée, ni aux usages non alimentaires
Noter que les graines (et fruits) séchées peuvent poser le problème d'un saupoudrage de farine, avant passage en four, ou d'un badigeonnage avec du glucose, et donc être 'Hamets)


On retiendra que nombres de produits commercialisés sur le marché européen et israélien peuvent contenir des
Kitnioth, et devraient le mentionner ("cacher pour Pessa'h pour ceux qui consomment des Kitnioth"), ce qui n'est pas toujours le cas. Consulter le site Alliance sur la Cacherouth K.Acher (http://www.kacher.fr/).

Aharon Altabé
www.milah.fr