Mise à jour le

Les fêtes juives
Un dossier Alliance
Réalisé par
Aharon
www.milah.fr

Rabbinat Loubavitch de France
01 40 33 88 52
Site des fêtes juives
GUIDE DE KACHERISATION DE LA CUISINE pour Pessa'h
Edité à l'occasion de Pessa'h 5763 par le Rabbinat Loubavitch de France

Introduction
Durant la fête de Pessah, le ‘Hametz est frappé par trois interdictions :
1 - Le consommer
2 - Le posséder
3 - En tirer un quelconque profit
En ce qui concerne la cuisine, il ne suffit pas d’éliminer le ‘Hametz qui s’y trouve en nettoyant tous le mobilier et les ustensiles de cuisine. Il faut également Kachériser les ustensiles de cuisson afin que le goût du ‘Hametz absorbé dans ces ustensiles soit éliminé.

On a coutume de procéder à la Kachérisation des ustensiles de cuisine trois jours avant Pessah de façon à ne pas être bousculé et prendre le temps de faire cette opération avec toute la minutie qui est requise.

Les modes de Kachérisation
Il existe deux modes principaux de Kachérisation :
1 - Par le feu
2 - Par l’eau chaude

La Kachérisation par le feu se décline en deux versions :
1 - Le LIBOUN GAMOUR qui consiste à chauffer à blanc sur toute leur surface les ustensiles métalliques qui ont été en contact direct (sans liquide interposé) avec les aliments lors de la cuisson. Citons pour exemple un tournebroche ou une poêle en Téflon qui s’utilise généralement sans liquide.
L’ustensile doit être chauffé jusqu’à mettre à nu le métal et éliminer la couche de résidus noirâtres qui adhère généralement à ce genre d’ustensiles.
Lorsque le métal est parfaitement propre, l’ustensile doit être chauffé jusqu’à ce toute friction avec un corps étranger émette des étincelles
2 - Le LIBOUN KAL qui consiste à chauffer un ustensile sur toute sa surface jusqu’à ce que la température atteinte sur la paroi de l’ustensile opposée à celle qui est soumise au feu soit telle que l’on ne puisse pas mettre la main dessus (Admour HaZakèn O.H. 452.)
D’autres avis exigent que la température atteinte sur la paroi opposée puisse enflammer une brindille.
Ce mode de Kachérisation est une alternative à la HAGALA.

La Kachérisation par l’eau chaude se décline en trois versions principales :
1 - La HAGALA qui consiste à immerger entièrement l’ustensile à Kachériser dans l’eau bouillante d’une marmite qui est maintenue sur le feu.
La marmite en question doit être elle-même Kacher LePessah ou préalablement Kachérisée avant cette opération.
Les ustensiles à Kachériser devront être parfaitement propres, préférablement séchés et ne devront pas avoir été utilisés pendant les 24 heures qui précèdent leur Kachérisation.
Il faut veiller à ce que l’eau soit toujours en ébullition avant d’introduire tout nouvel ustensile à Kachériser.
Il est souhaitable de ne pas maintenir l’ustensile immergé pendant plus de quelques secondes. Dès qu’il est retiré, on a coutume de le rincer aussitôt à l’eau froide.
Lorsque l’ustensile est trop volumineux il est permis de l’immerger en deux fois en veillant à immerger toute sa surface et en s’efforçant de ne pas retremper les surfaces déjà immergées.
Ce mode de Kachérisation convient à tous les ustensiles à l’exception de ceux qui requièrent un LIBOUN GAMOUR.
2 - Le IROUÏ KELI RICHONE qui consiste à asperger d’eau bouillante provenant d’une bouilloire ou autre qui se trouvait sur le feu, toute la surface de l’ustensile à Kachériser.
Là encore, les ustensiles à Kachériser devront être parfaitement secs et propres, et ne devront pas avoir été utilisés pendant les 24 heures qui précèdent leur Kachérisation.
Il faut veiller à ce que le jet d’eau bouillante atteigne directement et sans que le jet ne soit interrompu, chaque partie de la surface à Kachériser. A la suite, on a coutume d’asperger aussitôt la surface à l’eau froide.
Ce mode de Kachérisation convient aux ustensiles tels que des tasses à café qui ne sont pas directement soumis au feu.
3 - La méthode EVEN MELOUBANE est une variante de la méthode précédente. Il s’agit de chauffer préalablement à blanc une brique, une pierre ou un morceau de métal et de déplacer cette pierre sur toute la surface à Kachériser en la maintenant sous le jet d’eau bouillante aspergée.
Dès que la pierre a perdu de sa chaleur, il faut à nouveau la chauffer à blanc et reprendre l’opération.
Certains préconisent d’utiliser un fer à repasser lorsqu’il est maintenu branché à la prise et réglé à la plus haute température.
Ce mode de Kachérisation qui demande une expertise convient à toute surface inamovible telle qu’un plan de travail qui requiert normalement une HAGALA (impossible à réaliser) et qui, par ailleurs, ne peut supporter une Kachérisation par le feu.
 
Les différents matériaux et ustensiles
La Tora (Bamidbar 31-22) nomme six métaux qui sont Kachérisables et exclut les ustensiles en argile de toute possibilité de Kachérisation (Vayikra 6-21.) En pratique :
a -Les ustensiles en métal sont Kachérisables, quel que soit le métal.
b - Les ustensiles en pierre naturelle (non-reconstituée) tel qu’un plan de travail en granit, sont Kachérisables. c - Les ustensiles en pierre reconstituée (grès artificiel ou grès cérame) ne sont pas Kachérisables. Les ustensiles en bois sont Kachérisables.
d - Les ustensiles en argile, terre cuite, faïence, céramique ou porcelaine ne sont PAS Kachérisables. Même s’ils n’ont pas été utilisés à chaud, on a coutume de ne pas les utiliser à Pessah même pour un usage à froid.
e - Les ustensiles en verre, ARCOPAL, DURALEX ou, PYREX selon la coutume, ne sont PAS Kachérisables. Il en est de même pour tout ustensile métallique vitrifié à l’intérieur. A l’inverse de cette coutume, la majorité des décisionnaires Séfarades pensent qu’ils ne nécessitent AUCUNE Kachérisation. Dans le cas du PYREX certains avis parmi les décisionnaires Séfarades exigent une Kachérisation par HAGALA.
f - Les ustensiles en émail font l’objet d’une controverse. Un grand nombre de décisionnaires pensent que pour Pessah ils ne sont PAS Kachérisables. D’autres pensent qu’ils peuvent être Kachérisés par LIBOUN KAL ou par 3 HAGALA successives. Il en est de même pour les ustensiles faits d’un autre matériau qui sont recouverts d’émail.
g - Les ustensiles en plastique font l’objet d’une controverse. Certains permettent de les Kachériser à condition qu’ils puissent supporter la température élevée de l’eau de Kachérisation. D’autres pensent qu’ils ne peuvent pas être Kachérisés. Un troisième avis permet seulement la Kachérisation d’ustensiles en plastique qui n’ont pas été en contact direct avec la source de chaleur (Kéli Chéni.)
h - Les ustensiles en caoutchouc sont Kachérisables.

Certains ustensiles de par leur condition, leur structure ou leur utilisation, ont un statut particulier :
a - Tout ustensile qui n’est pas parfaitement propre n’est PAS Kachérisable en l’état.
b - Tout ustensile métallique qui présente de la rouille à sa surface, doit être poncé avant la HAGALA ou Kachérisé par LIBOUN KAL.
c - Tout ustensile qui de par sa structure ou par suite de l’usure comporte des fentes ou des trous difficilement accessibles n’est PAS Kachérisable par HAGALA et doit être Kachérisé par LIBOUN KAL.
d - Tout ustensile en bois qui est craquelé n’est PAS Kachérisable. S’il comporte des rayures, il doit être poncé.
e - Tout ustensile qui comporte une surface perforée (tel qu’une râpe ou la lame d’un robot culinaire), grillagée (tel un tamis), qui présente un étranglement (tel qu’une bouteille) ou des poils (tel qu’une brosse) n’est PAS Kachérisable par HAGALA et doit, lorsque cela est possible, être Kachérisé par LIBOUN KAL.
f - Tout ustensile tel un couteau qui comporte un manche vissé ou enfoncé dans la lame, n’est pas Kachérisable autrement que par LIBOUN KAL, lorsque le matériau du manche le permet.
g - Tout ustensile tel qu’une marmite dont les anses sont vissées, doit préalablement subir un LIBOUN KAL à l’endroit ou les anses sont fixées au corps de récipient.
h - Tout ustensile qui a été verni ou peint après avoir été utilisé n’est PAS Kachérisable.
i - Tout ustensile en bois qui a contenu de la farine ou qui sert à la confection du pain, il est coutume de ne pas l’utiliser à Pessah. Il en est de même pour les ustensiles en osier.
j - Tout ustensile qui a servi au stockage de denrées ‘Hametz qui ont un goût relevé (telles que la moutarde) ou fort (telles que des alcools) ne peut pas être Kachérisé avant d’avoir neutralisé le goût et l’odeur résiduels à l’aide de produits détergents..
k - Tout ustensile qui risque de se détériorer lors d’une HAGALA, tel qu’un ustensile qui comporte des éléments collés, n’est pas Kachérisable.

La Kachérisation selon le mode d’utilisation
La règle fondamentale énoncée par la Tora pour toute Kachérisation est : KéBolô Kakh Polto, qui signifie que l’extraction du goût absorbé dans les parois d’un ustensile se fait selon le principe même qui a servi à l’absorption de ce goût :
Un tournebroche qui rôtit l’aliment avec lequel il est directement en contact doit être Kachérisé par LIBOUN GAMOUR, une casserole ou une marmite qui utilise l’eau de cuisson pour cuire les aliments qu’elle contient requiert une Kachérisation par HAGALA, une tasse à café dans laquelle l’eau chaude est versée se Kachérise par IROUÏ KELI RICHONE, etc..
Lorsque l’utilisation d’un ustensile est " mixte ", c’est à dire qu’il sert généralement à un usage qui requiert un certain mode de Kachérisation, mais qu’il arrive qu’il soit utilisé pour un usage qui requiert un mode de Kachérisation plus stricte, le mode de Kachérisation fixé pour un tel ustensile diverge selon les coutumes :
1 - Selon la coutume Séfarade qui prévaut principalement en Eretz Israël, il suffit de le Kachériser selon le mode de Kachérisation requis pour son utilisation la plus fréquente (après une attente de 24 heures.)
2 - Selon les Ashkénazim et un grand nombre de décisionnaires Séfarades en dehors d’Eretz Israël, il faut, à priori, Kachériser cet ustensile selon le mode le plus strict. A posteriori, une Kachérisation selon le premier avis cité est acceptable.
En suivant ce dernier avis, on a coutume de Kachériser tous les ustensiles de table (assiettes, verres de table, couverts, raviers, etc..) par HAGALA alors qu’une Kachérisation par IROUÏ KELI RICHONE ou KELI ChéNI, selon le cas, aurait été suffisante d’après le premier avis.

Les gros appareils électroménagers
Surfaces de cuisson :
Gazinière :
a - Kachériser les grilles de support par LIBOUN GAMOUR selon l’Admour HaZakèn, selon d’autres avis un liboun kal ou une HAGALA suffit.
b - Maintenir les brûleurs allumés pendant une heure pour les Kachériser.
c - Kachériser la surface émaillée par LIBOUN KAL ou tout au moins par IROUÏ KELI RICHONE, puis la recouvrir d’aluminium épais afin de se conformer à tous les avis.
d - Bien nettoyer et préférablement recouvrir les boutons de commande.

La méthode conseillée est, après avoir Kachérisé au mieux, de déposer sur la surface de cuisson une tôle à la dimension de la gazinière dans laquelle on découpera des ronds à l’emplacement des brûleurs.

Cuisinière électrique :
a - Faire fonctionner les éléments de cuisson à la température maximale pendant une heure.
b - Kachériser les cercles en inox autour des éléments de cuisson ainsi que la surface émaillée par LIBOUN KAL ou tout au moins par IROUÏ KELI RICHONE, puis la recouvrir d’aluminium épais pour se conformer à tous les avis.
c - Bien nettoyer et préférablement recouvrir les boutons de commande.

La méthode conseillée est, là encore de Kachériser au mieux puis de déposer sur la surface de cuisson une tôle à la dimension de la cuisinière dans laquelle on découpera des ronds à l’emplacement des éléments de cuisson.

Plaque en vitrocéramique ou à induction :
Puisqu’il s’agit de surfaces en verre, aucune Kachérisation n’est possible selon la coutume. Certains décisionnaires Séfarades permettent une Kachérisation par IROUÏ KELI RICHONE ou Evèn Méloubane.

Fours :
Four à pyrolyse :
a - Mettre le four en cycle de pyrolyse pendant deux à trois heures jusqu’à obtenir un résultat irréprochable. (A cette occasion, il est conseillé d’introduire dans le four, pendant le cycle de pyrolyse, les grilles de support de la gazinière à Kachériser.)
b - Recouvrir la paroi intérieure de la porte vitrée du four d’une couche d’aluminium épais.
c - Préférablement changer les grilles intérieures (étagères) de cuisson.
Les plus consciencieux exigent de confectionner un caisson métallique et de l’insérer dans la cavité du four après l’avoir Kachérisé.

Four électrique traditionnel (à catalyse), four à gaz ou à chaleur mixte :
La méthode indiquée ne s’applique que lorsque les parois intérieures du four sont en métal, à l’exclusion de parois émaillées ou en céramique.
a - Nettoyer de façon intensive l’intérieur du four à l’aide de produits de type DECAPFOUR et laisser agir plusieurs heures.
b - Faire fonctionner le four à la température maximale pendant une heure. S’il s’agit d’un four à gaz, soulever la paroi métallique de la sole (plancher) du four durant cette opération afin de mettre à nu les rampes de gaz. A la suite, il est encore souhaitable de passer les parois au chalumeau par LIBOUN KAL.
c - Recouvrir la paroi intérieure de la porte vitrée du four d’une couche d’aluminium épais.
d - Changer impérativement les grilles intérieures (étagères) de cuisson.
Même après cette Kachérisation, les plus scrupuleux ne font pas cuire pendant Pessah des aliments qui ne sont pas totalement recouverts ou exigent de confectionner un caisson métallique et de l’insérer dans la cavité du four après l’avoir Kachérisé.

Four à micro ondes :
Compte tenu des nombreux problèmes soulevés par les décisionnaires pour la Kachérisation de cet appareil, il n’est pas conseillé de Kachériser ce four qui n’est généralement pas indispensable à Pessah.

Hotte aspirante :
a - Nettoyer les parois intérieures de façon intensive.
b - Les recouvrir solidement de feuilles d’aluminium.
c - Changer les filtres ou les démonter puis les asperger de javel ou de tout autre produit détergent.

Plata de Chabbath :
a - Nettoyer de façon intensive la surface à l’aide d’un produit dégraissant à froid de type WELL DONE.
b - Kachériser cette surface au chalumeau par liboun kal ou tout au moins, en faisant fonctionner la Plata pendant une heure
c - Recouvrir d’une feuille d’aluminium épais en prenant soin de bien la fixer pour éviter qu’elle ne bouge.

Lave-vaisselle :
Compte tenu des nombreux problèmes soulevés par les décisionnaires pour la Kachérisation du lave-vaisselle, il est conseillé de s’abstenir de l’utiliser à Pessah.

Réfrigérateur et congélateur :
Dégivrer l’appareil et en nettoyer tous les recoins à l’intérieur.
Nettoyer l’extérieur de l’appareil et particulièrement la poignée.
Recouvrir de papier aluminium les étagères et les parois qui entrent en contact direct avec les aliments.

Les petits appareils électroménagers

Robots culinaires, Mixeurs, Batteurs, Couteau électrique :
a - Démonter tous les accessoires du bloc électrique.
b - Nettoyer scrupuleusement le bloc et tous ses accessoires. Lorsque l’appareil a été fréquemment utilisé avec de la farine qui a pénétré dans le bloc moteur par les ouvertures d’aération, il n’est pas possible de l’utiliser à Pessah.
c - Kachériser le bol et les lames par HAGALA.
d - Kachériser les accessoires de coupe qui comportent des perforations ou des reliefs particuliers par liboun kal.

Bouilloires, Percolateur (Koumkoum) électrique:
Bouilloire traditionnelle :
Elle doit être Kachérisée par HAGALA. Le bec de la bouilloire qui est difficile d’accès doit être Kachérisé par liboun kal même lorsque l’ustensile n’a été utilisé pendant l’année qu’avec de l’eau (Tzéma’h Tzédek O.H.52.) D’autres n’ont pas cette exigence dans ce cas.
Bouilloire et percolateur électriques :
a - Détartrer au mieux les résistances métalliques qui se trouvent à l’intérieur du récipient.
b - Remplir d’eau et faire bouillir jusqu’à obtenir un débordement.
c - Lorsque cela n’est pas possible, provoquer le débordement en jetant une pierre chauffée à blanc dans l’eau parvenue à ébullition.
d - Ouvrir le robinet du percolateur lorsque l’ébullition est atteinte.
Lorsque le corps de la bouilloire est en plastique, il a déjà été dit que selon certains avis, la Kachérisation n’est pas acceptable.

Le mobilier de cuisine

Éviers :
Évier en inox :
a - Nettoyer scrupuleusement et ne pas utiliser l’évier à chaud 24 heures avant sa Kachérisation.
b - Sécher parfaitement la surface de l’évier ainsi que la robinetterie.
c - Kachériser la surface de l’évier et la robinetterie par Evèn Méloubane ou tout au moins, par IROUÏ KELI RICHONE, en commençant par le fond de la cuvette et en remontant vers les parois de la cuvette et l’égouttoir.
d - Ouvrir le robinet d’eau chaude et Kachériser de la même façon la robinetterie.
e - Démonter le filtre du robinet, le remplacer ou le Kachériser par LIBOUN KAL.
f - Si possible, démonter le siphon de l’évier et le Kachériser par HAGALA, sinon, y verser une large quantité de produit détergent concentré.
Même après cette Kachérisation, les plus scrupuleux imposent de recouvrir l’évier d’aluminium épais et de placer une bassine percée et surélevée à l’endroit de la cuvette. Cette méthode est particulièrement préconisée lorsque la Kachérisation n’a pas pu se faire par Evèn Méloubane.
Évier en métal émaillé :
a - Procéder comme pour un évier en inox.
b - A l’étape c. mentionnée plus haut, la Kachérisation de la surface émaillée doit nécessairement se faire par LIBOUN KAL ou Evèn Méloubane.
c - Pour se conformer à tous les avis, il est nécessaire de recouvrir l’évier d’aluminium épais et de placer une bassine percée et surélevée à l’endroit de la cuvette.
Évier en céramique, en grès cérame ou en porcelaine émaillée :
Aucune Kachérisation n’étant possible sur ces matériaux, il est absolument nécessaire de recouvrir l’évier d’aluminium épais et de placer une bassine percée et surélevée à l’endroit de la cuvette.
Les plus scrupuleux évitent pendant Pessah l’utilisation de l’évier à une température supérieure à 43° C.

Plans de travail :
Plan de travail en inox, en pierre naturelle (marbre ou granit), mélamine ou en formica :
a - Nettoyer scrupuleusement le plan de travail et ne pas utiliser à chaud 24 heures avant sa Kachérisation.
b - Le sécher parfaitement.
c - Kachériser la surface du plan de travail par Evèn Méloubane ou tout au moins, par IROUÏ KELI RICHONE.
Les plus consciencieux imposent de recouvrir la surface du plan de travail d’une couche de papier aluminium épais et, si possible, d’une planche de bois pour assurer une parfaite isolation thermique. Cette méthode est particulièrement préconisée lorsque la Kachérisation n’a pas pu se faire par Evèn Méloubane.
Plan de travail en bois massif ou stratifié :
Procéder à la Kachérisation comme dans le cas précédent. Toutefois, il faut auparavant s’assurer que la surface ne présente pas de craquelures ni de fissures. Si c’est le cas, mastiquer et poncer avant Kachérisation. Si la surface a été vernie ou peinte après avoir été utilisée, il n’est plus possible de la Kachériser.
Plan de travail carrelé ou en pierre artificielle (grès cérame) :
Aucune Kachérisation n’étant possible sur ces matériaux, il est absolument nécessaire, après un nettoyage scrupuleux, de recouvrir la surface de ces plans de travail d’aluminium épais et, si possible, d’une planche de bois pour assurer une parfaite isolation thermique.

Carrelage à proximité des surfaces de cuisson et de préparation des aliments :
Aucune Kachérisation n’étant possible sur la céramique, il est nécessaire de bien nettoyer ces surfaces puis de les recouvrir d’aluminium épais solidement fixé au mur.

Placards et Tiroirs :
Bien les nettoyer dans tous leurs recoins puis recouvrir les étagères et les fonds de tiroir à l’aide de feuilles de papier ou d’aluminium.

Tables :
Appliquer, selon le matériau de la table, le même mode de Kachérisation que pour les plans de travail.

Chaises :
Un bon nettoyage suffit. La tablette des chaises pour enfants doit être Kachérisée par IROUÏ KELI RICHONE, puis recouverte d’une pellicule adhésive.

La vaisselle
Compte tenu de la complexité des règles de Kachérisation, il est souhaitable, pour les personnes qui ont en les moyens, de posséder un service complet de vaisselle réservé pour Pessah, ce qui évite tout problème.
Le mode de Kachérisation de chaque ustensile, en fonction de son utilisation et du matériau dont il est fait, est fixé selon les règles qui ont été énoncées plus haut.
Nous explicitons ici quelques ustensiles qui comportent une particularité :
Poêles :
Au cours de la cuisson dans une poêle il arrive que l’huile de cuisson s’évapore et que l’aliment se retrouve à cuire en contact direct avec le fond de la poêle. En pareille situation les avis divergent :
1 - Certains imposent de Kachériser la poêle par Liboun gamour
2 - D’autres considèrent qu’une HAGALA est suffisante.
Pour la Kachérisation d’une poêle ‘Hametz, c’est le deuxième avis qui est retenu (Choul’hane Aroukh Y.D. 121-4 et Admour HaZakèn 451-37) : une HAGALA est suffisante même s’il est préférable de Kachériser la poêle par Liboun Kal (Rama O.H. 451-11) ce qui permet d’éliminer les résidus noirâtres qui se nettoient difficilement autrement.
Par contre, lorsqu’il s’agit de Kachériser une poêle qui a été utilisée (par erreur) avec un quelconque produit interdit autre que le ‘Hametz, c’est le premier avis qui doit être retenu : il faudrait la Kachériser par Liboun gamour même si lorsque (Bédiâvad) la poêle a été Kachérisée par HAGALA elle devient permise à l’utilisation (Admour HaZakèn 451-37.)
Poêles en téflon :
Dans le cas de poêles en téflon qui s’utilisent le plus souvent avec très peu ou même sans huile, la seule Kachérisation acceptable serait Liboun gamour, selon tous les avis.
En pratique, cela signifie que ce genre d’ustensile n’est PAS Kachérisable puisqu’il n’est pas possible de faire un Liboun gamour sur un tel ustensile sans l’endommager de façon permanente.
Il en va de même pour tous les moules et autres ustensiles de cuisson pour la pâtisserie qui ne sont PAS Kachérisables.
Cocotte minute :
La Kachérisation d’une cocotte minute requiert une certaine expertise :
a - Démonter tous les accessoires amovibles (joint en caoutchouc, capuchon, etc..) et desserrer le système d’ouverture.
b - Dévisser les anses et la poignée en plastique
c - Nettoyer scrupuleusement la cocotte et tous ses accessoires
d - Kachériser la cocotte et tous ses accessoires, une fois détachés, par HAGALA.
e - Si le joint en caoutchouc est fendillé, le changer.
f - L’orifice d’évaporation, l’intérieur du capuchon et tous les endroits difficiles d’accès doivent être Kachérisés par Liboun Kal.
Cette méthode convient pour les anciens modèles de cocottes. Les nouveaux modèles de cocottes de type CLIPSO de TEFAL comportent de nombreuses pièces en plastique, d’accès difficile et non-démontables. Il n’est pas conseillé de les Kachériser pour Pessah.

Serviettes, Torchons et nappages
Tous les ustensiles de table en tissu ou en toile (nappes, serviettes) ou de cuisine (chiffons, gants de cuisine) peuvent être Kachérisés par un lavage à l’eau chaude avec un produit détergent. Certains exigent de les laver à l’eau bouillante.
Lorsqu’ils comportent des coutures, il faut veiller à débarrasser tous les résidus qui pourraient être retenus dans les coutures.
Certains ont coutume de n’utiliser que des articles neufs ou réservés pour Pessah.
Dans tous les cas les articles de toile qui ont servi pendant l’année à la confection du pain ne doivent pas être utilisés.
Les nappes et autres articles amidonnés doivent être lavés avant de les utiliser à Pessah. Certains ont coutume de laver avant la fête tous les articles de toile qui serviront à Pessah.
A Pessah, on a coutume de ne poser aucun ustensile ou aliment, même froids, sur un endroit (meuble ou autre) qui n’a pas été recouvert sauf s’il a été Kachérisé.
 
Rav Yossef HAOUZI, Rav Lévi KAHN et Monsieur Haïm ATTELAN
Pessa'h 5763

Rabbinat Loubavitch de France
01 40 33 88 52
Retour à l'index des fêtes.

Aharon
www.milah.fr