Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem
Perdu dans le désert?
Edition 5776

Pas dans le désert vraiment, mais vous vous trouvez en situation d'exercice de survie juive au milieu de ce que nos Sages ont appelé "le désert des Nations".
Et comme Pessa'h arrive, vous tenez à marquer le coup.
Il vous faut donc repérer les dates de la fête, choisir un point de chute, y déterminer les horaires de la fête, vous débarrasser du 'Hamets, et préparer … de la Matsah, du vin, des herbes amères, et à manger, et télécharger un Haggadah.
En hébreu http://www.chabad.org/article.asp?aid=275246    et   http://www.he.chabad.org/media/pdf/123/XWkj1233421.pdf offert par Habad de Thailande.
Ou en français sur notre site  ou celle de http://www.aiu.org/pdf/didactique_haggada.pdf.

Dates: Voir notre annexe calendrier sur http://www.milah.fr

Lieux:
Vous avez bien sûr essayé de rallier la communauté juive la plus proche, mais il ne s'en trouve pas toujours à l'endroit voulu au cœur de l'Afrique ou aux fins fonds de l'Asie. (Pourquoi le cœur pour l'Afrique et le fin fond pour l'Asie? Ca fera une question de plus pour le soir du Seder…).
Comme vous n'êtes plus à quelques centaines de kilomètres près, vous avez essayé quelques sites pour trouver la communauté la plus proche.
Avez vous essayé http://www.chabad.org/
(option: find a center, http://www.chabad.org/centers/default_cdo/jewish/Centers.htm) qui recense la plupart des implantations, que dis-je, des colonies Loubavitch dans le monde. Ces gens là, dont je m'honore de faire partie, sont spécialisés dans l'organisation de Séder communautaire dans les coins les plus reculés du monde.
A Poonah, à Goa, Katmandou, et en diverses localisations en Inde, en Thaïlande, ou plus prosaïquement à Antalya, et où sais je encore.
Si tu ne viens pas au Séder, le Séder viendra à toi… Ils peuvent avoir pour un soir de Pessa'h, ou pour toute la semaine 500 à 1000 touristes ou exilés volontaires, heureux de se retrouver ce soir pour se poser des questions existentielles inhérentes à leur judéité.
Mais vous n'avez pas trouvé de juifs proches géographiquement de vous, et vous apprêtez à votre exercice de survie cacher le Pessa'h si possible.

Vous débarrasser du 'Hamets.
Une fois la stratégie de mise hors touche du 'Hamets mise en place, tout ira mieux.
Les pages de notre site vous diront comment vous débarrasser du 'Hamets.
Vous pouvez d'ailleurs en confier la vente à un Rabbin (
http://www.loubavitch.fr/). Si vous préférez le vendre à un autochtone voisin, sachez que vous devez effectuer une vente réelle, ou un don réel, sans intention de sa part ou de la vôtre de récupérer ce 'Hamets. A moins d'être un fin talmudiste et de connaître toutes les finesses d'un acte de vente du 'Hamets.

Horaires
A quelle heure cesser de manger du 'Hamets, le brûler, à quelle heure commencer la fête?
Si vous êtes un grand explorateur, ami de la nature rompu à l'observation du ciel, vous avez certainement déjà noté l'heure du lever et coucher du soleil, et pouvez vous reporter de suite à notre fichier excel pour ce calcul.
Sinon il vous faudra cavaler pour connaître latitude et longitude de votre campement. Vous pourrez vous aider des données de
http://www.imcce.fr/ (ou mieux http://www.imcce.fr/fr/ephemerides/phenomenes/rts/index.php option: Levers, couchers des corps du système solaire ) qui vous permettra au terme d'une procédure fort peu conviviale de retrouver les coordonnées de votre hutte, ainsi que lever et coucher du soleil idoines. Notez les bien, car ils vous seront utiles pour affiner votre recherche sur les temps de la journée juive auprès de http://www.kashrut.com/zemanim/. ou http://www.chabad.org/calendar/candlelighting.asp. Il faudra peut être y fournir la latitude et la longitude de votre campement…

Vous avez donc le coucher du soleil. La fête, ou Chabbat, commence 18 minutes avant le coucher du soleil.
Vous pouvez consommer du 'Hamets jusqu'à la fin de la quatrième heure de la journée (calculée du lever au coucher du soleil) et le brûler avant la fin de la cinquième heure. (Voir notre page "arrêtez de manger du 'Hamets").
La fin de Chabbat ou d'une fête a lieu sommairement une heure après le coucher du soleil. A moins que vous ne soyez en mission aux pôles.

Matsah:
Supposons que vous travaillez dans une cuisine ou sur un plan de travail neuf sinon soigneusement nettoyé.
Ou que vous avez tout recouvert de papier fort, solide, en plusieurs épaisseurs.
A défaut de farine achetée "cachère pour Pessa'h" (mais c'est déjà notre hypothèse de travail), ou de farine préparée par vos soins avec une meule neuve ou soigneusement nettoyée après démontage complet, achetez de la farine -qui n'a jamais été mouillée ou humide.
Si vous utilisez un four "à l'ancienne" ou un four de boulanger classique, faites le chauffer à blanc avec un grand feu à l'intérieur, pour le "cachériser".
Sinon, "cachérisez" au mieux votre four (flamme, chalumeau, cuisson à vide maximum….), recouvrez ses parois de plaques métalliques, et utilisez pour la cuisson des pains azymes une plaque neuve, ou ayant été chauffée à blanc.
Pétrissez votre farine avec de l'eau en plusieurs galettes très fines, sur lesquelles vous faites des trous ou rainures, pour faciliter l'évacuation des bulles d'air de la fermentation.
Jetez les dans le four et sortez les après cuisson complète.
Il est impératif que le temps entre le mélange eau/farine et la sortie du four soit moins que 18 minutes. C'est pourquoi je suggère de commencer par un kilo de farine seulement, le temps d'acquérir le tour de main nécessaire. Il est recommandé de s'entrainer à l'avance et de cuire les Matsot avant que la fête commence, voire avant le moment de l'interdiction du 'Hamets.
Il vous faut au moins trois Matsot pour le premier Séder, et trois pour le second. Mais il faudra aussi manger pendant une semaine, et faites en beaucoup. Vous pourrez ainsi choisir les plus belles pour votre Seder.
Pendant que vous y êtes, pétrissez quelques galettes sans eau mais avec un jus de fruits pressés par vous même. Ces galettes ne pourront pas être utilisées pour la Matsah du Séder, mais vous serviront de petite gâterie au dessert…

Vin.
Ici tout se complique. Pas question d'utiliser du vin ou du jus de raisins fabriqué par des non juifs, ce n'est pas cacher.
Pressez vous même quelques kilo de raisin, ça marchera.
Ou fabriquez vous un ersatz à partir de raisins secs (n'ont ils pas été séchés avec de la farine? Ne sont ils pas enduits de glucose ou d'autre chose?) qu'il faut laisser mijoter dans de l'eau chaude un certain temps. Il vous faudra quatre verres le premier soir et idem le second soir, plus le Kiddouch du midi et de Chabbath. Ca fait beaucoup!

Herbes amères.
Comme le fait d'être seul à Pessa'h ne suffit pas à vous acquitter de la Mitsvah du goût amer de la romaine, laitue, raifort, céleri ou autres, cherchez autour de vous quelques autres salades similaires, ça pourra dépanner.
 
Harosset
http://www.lamed.fr/ vous garantit une recette infaillible (http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=796&mode=print)

A manger:
Pourvu d'éviter les céréales, et pour certains le riz et diverses graines, votre sens de la survie acquis dans votre "désert" pourra vous aider à cela. N'oubliez pas que pâtes, biscottes, crackers, pâtisseries, whisky, vodka, etc sont strictement 'Hamets et ne doivent pas se trouver ni sur votre table, ni chez vous, ni en votre possession.

Haggadah
Notre site propose une Haggadah en phonétique. ou en hébreu: http://www.he.chabad.org/media/pdf/123/XWkj1233421.pdf


Retour à l'index des fêtes.