Les fêtes juives

Un dossier Alliance

Réalisé par Aharon

Entre l'enfer et le paradis

Il y a de cela quelques années, un Juif qui était encore éloigné de la pratique des Mitsvot, participa à un repas de Pourim. Il fut particulièrement étonné de la manière avec laquelle les convives accomplissaient la Mitsvah de "michloa'h manoth" qui consiste à envoyer ou à donner deux mets à un ami. Il remarqua, en effet, qu'il s'agissait plutôt d'une circulation de présents et que chacun recevait bien souvent ce qu'il avait lui-même envoyé.
"Expliquez-moi le sens de cette coutume, demanda t-il au Rav. Chacun échange ses mets avec un autre et au bout de "plusieurs voyages" il est fort possible qu'il reçoive son propre envoi!
"Je vais te raconter une histoire, lui répondit le Rav, un sourire aux lèvres. Après une longue vie, un Juif quitta ce monde et fut accueilli par le tribunal céleste qui, après examen de son "dossier", lui proposa une alternative.
Il irait au "Gan Eden" (le Paradis) ou au "guéhinome" (l'enfer) selon son choix.
Il commença par visiter le guéhinome. Il y retrouva tous les méchants qu'il avait connus sur terre, assis devant des tables ornées des plats les plus appétissants. "Si le guéhinome a cette allure, se dit il, qu'est ce que doit être le Gan Eden! " Puis soudain, il vit arriver des anges qui accrochèrent aux mains de tous les présents de très longues fourchettes.
Maintenant, il comprit la souffrance de l'endroit : ils ne pouvaient que regarder mais étaient incapables de porter à la bouche les mets.
Il quitta rapidement le guéhinome pour se rendre au Gan Eden …pour retrouver la même scène : les Justes étaient assis devant des tables somptueuses avec de très longues fourchettes attachées aux mains.
Il était en train de se demander quelle différence pouvait exister entre ces deux endroits quand il vit chacun s'asseoir et donner à manger à celui qui se trouvait en face de lui.
Sans perdre un instant, il courut vers le guéhinome et proposa le "truc" au premier méchant qu'il rencontra "Ne perds pas de temps, lui dit il. Prends ta fourchette et donne à manger à celui qui se trouve en face de toi. Tu changeras le guéhinome en Gan Eden! "
"Ca ne va pas! lui lança t-il. Moi, donner à manger à ce type là?"
"Tu vois conclut le Rav, l'essentiel c'est de donner."
Traduit par Its'hak Touaty

Aharon
www.milah.fr