Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem
Méguilah, seconde lecture

 

Dans beaucoup de communautés s'est instauré l'usage de faire une seconde lecture de la Méguilah, pour permettre à ceux qui n'ont pas suivi la lecture solennelle de l'office de s'acquitter de l'obligation d'écouter la Méguilah.
Notre seconde lecture ne s'adresse qu'à ceux qui ont suivi et compris la première lecture

Question : L’un des princes d’Assuérus, dans la Meguilath Esther, ne dormait pas dans un lit.
1. Pourquoi?
2. Où dormait-il?
Réponse : Il n’y avait que six lits (chèch mitoth – Esther 1, 6), et sept princes (sarim), dont l’un s’appelait Admatha (Esther 1, 14). Son nom, issu du mot hébreu adama, suggère qu’il dormait par terre.

Un grand usage de Pourim: nomme un Rav de Pourim, qui tienne un discours d'érudit digne de Pourim.
Ainsi:
Le Rav de Pourim prit place à la tête de table, et commença son discours.
"Nous savons que Moché Rabbénou est né le 7 Adar. Sa Brit Milah eut donc lieu le jour de Pourim, 14 Adar.
Se pose donc la question. Ont ils lu d'abord la Méguilah, et ensuite fait la Brit Milah, ou peut être ont ils circoncis d'abord Moché, puis lu la Méguilah?"
Après un instant de silence, le "Rav" poursuivit.
"La ville de Gochen où résidaient les Juifs était vraisemblablement entourée de fortifications avant même l'époque de Josué, et ils ont donc lu la Méguilah le lendemain, 15 Adar. Il n'y a donc plus de question."
Un des attablés souleva:
"Mais ne dit on pas que Moché Rabbénou est né circoncis?"
"Raison de plus pour dire qu'il n'y a pas de question!"
Mais vous auriez pu me dire que si Moché Rabbénou est né un Chabbat, la Brit Milah a eu lieu le Chabbat suivant, mais la Méguilah a été repoussée au dimanche.
Mais en fin de compte, c'est à Avraham notre ancêtre qu'il faut poser la question. En effet, la Torah nous apprend que Avraham fit un grand festin le jour "HiGa-mel ett Its'hak".
Nous voyons clairement qu'il s'agit du festin de la Brit Milah de Its'hak, comme le texte le dit: "Hé" "Guimel", de valeur numérique 5+3 soit 8, le jour où "mal ett Its'hak", le jour de la circoncision de Its'hak. Mais le mot "HiGaMel" contient les lettres du mot "megilah", nous enseignant que la Brit Milah eut lieu le jour de Pourim...


D'où savons-nous qu'il n'y avait pas de toilettes au Palais d'A'hachveroch?
Il est écrit (Esther 5, 10) "Et Haman se retint"…

Celui qui lit la Méguilah "à reculons" n'est pas quitte.
Dans son sens simple, cette sentence énonce que celui qui lit la Méguilah dans le désordre, par exemple un mot avant l'autre, un verset avant l'autre n'est pas quitte de la Mitsvah de la lecture.
A vrai dire, pour un jour où "venaafokh hou", "tout fut inversé" (Esther 9, 1), les Sages avaient prévu qu'une lecture de la Méguilah "inversée" pouvait rendre quitte de l'obligation d'écouter la Méguilah.
Mais les Sages du Talmud, (Méguilah 52b) ne surent trancher s'il s'agissait d'une lecture ...

commençant par le dernier mot du verset et se terminant par le premier,

ou s'il s'agissait de lire chaque mot à l'envers, depuis la dernière lettre jusqu'à la première,

ou peut être même de prononcer tout le verset à l'envers,

C'est pourquoi ils en restèrent à la lecture traditionnelle.

Et il faut bien reconnaître que c'est plus facile à prononcer...

Pourquoi a-t-on l'habitude de lire le nom des dix fils d'Haman pendus le même jour, d'un seul trait, sans prendre le temps de respirer?
De peur que la Cour Suprême demande un répit pour statuer...


Où trouve-t-on un éléphant dans la Méguilah?

Pourquoi les "oreilles d'Haman" ont elles trois coins?

Parce que si elles avaient quatre coins, il faudrait y mettre des tsitsith!