Mise à jour le

Les fêtes juives
Un dossier Alliance
Réalisé par Aharon
http://www.milah.fr

Rabbi d'un jour

S'il est d'usage de nommer pour le jour de Pourim un "Rav" ou un "Rabbi d'un jour", Rabbi Naftali de Lizinsk en faisait un usage immodéré.
Petit-fils de Rabbi Elimelekh de Lizinsk, il vivait dans la plus grande discrétion, chassait les 'Hassidim qui venaient le voir et tenait à mener la vie d'un simple juif ignoré de tous.
Deux heures par an seulement, le jour de Pourim, il se parait de l'apparence d'un "Rebbe" et recevait ses 'Hassidim, leur accordait toutes les bénédictions qu'ils demandaient, et qui se réalisaient. Il aimait répéter que ce jour là, il jouait au Rabbi.
Une femme arriva une fois en retard après la "fin du jeu". Elle déposa devant Rabbi Naftali une enveloppe d'argent et sa requête "avoir des enfants".
"- Trop tard, deux heures seulement dans l'année je peux jouer au Rabbi. Je ne suis maintenant ni un Rabbi, ni un Tsadik, ni un Rav ni même un magicien. Je ne peux rien faire pour t'aider.
- Si vous n'êtes pas Rabbi, rendez-moi mon argent!
- Par ce mérite que tu m'as cru lorsque je t'ai dit que je ne suis pas Rabbi, tu seras exaucée. Aucun des 'Hassidim ne me croit lorsque je dis que je ne suis pas Tsadik le reste de l'année…."

Sippourei Ha'hag, Ména'hem Mendel.


Aharon
http://www.milah.fr