Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem
Un malheureux Pourim à Bray
Traduit d'un article du Jewish Encyclopedia
http://www.jewishencyclopedia.com/view.jsp?artid=1423&letter=B
Bray sur Seine est une ville entre Provins et Montereau, en Seine et Marne, qui faisait au XIIème siècle partie de la Champagne.
Une importante communauté juive y vivait, dont notamment Rabbi Yaacov et Rabbi Its'hak d'entre les Baalei Hatossafot, Rabbi Matatiah, Rabbi Pinhas, Rabbi Menahem, Rabbi Yom Tov.
Rabbi Efraim de Bonn nous conte dans son livre Sefer Hazekhira un événement qui s'est passé à Bray le jour de Pourim 1190 (1191-2?) dont il fut contemporain. L'histoire est relatée quelques siècles plus tard par Hossef HaCohen dans Emek Habakha.
Un juif de la ville avait été assassiné par un sujet non juif du Roi de France.
Les juifs obtinrent de la Comtesse qui administrait la région, que l'assassin soit puni, et pendu, et choisirent la date symbolique de Pourim, le 14 Adar.
Il fut mené mains liées à la potence à travers la ville, sous les quolibets de la foule, selon une chronique non juive.
Philipe Auguste, prenant prétexte qu'un de ses sujets avait été tué par les Juifs envahit les terres de la Comtesse, boucla le château où les juifs s'étaient réfugiés, et menaça les Juifs. Il en fit brûler près de 80, dont Rabbi Yaacov et Rabbi Its'hak , selon Rabbi Efraïm de Bonn, après qu'ils eurent refusé d'abjurer pour avoir la vie sauve. Seuls les enfants eurent la vie sauve, mais furent arrachés à la communauté.
Ce massacre ne mit pas fin à la présence juive à Bray, et on retrouve des traces de Rabbi Matatiah fils de Itshak (celui qui mourut en 1191), Elie (Eliav?) et Deodatus (Dieudonné) , banquiers, que l'on retrouve au Petit Châtelet à Paris en 1204-6, Dieudonné de Bray, percepteur de la taxe sur le pain à Paris en 1210, et en 1221 à Provins comme créditeurs de Thibaut IV, Comte de Champagne. Depuis l'expulsion de 1394, on ne retrouve pas de traces de présence juive à Bray.
Signatures de Matatiah et Eliav, fils du Kadoch Rabbi Itshak, 1206.
(kadoch étant employé pour désigner quelqu'un qui est mort pour avoir refusé d'abjurer)
Note

L'histoire est évoquée par Rigord (Histoire de Philippe-Auguste, dont il fut contemporain) , Félix Bourquelot , historien, en 1839.
Je remercie Mr Fr. Viey pour ses remarques sur cette histoire et son contexte.