Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem

Un déguisement royal

 

18 Iyar 5649 (1889). Un grand deuil frappat la communauté de Rohatyn (Rogatyn) en Ukraine: le Maître, Rabbi Uri Lengner, Admour de Rohatyn venait de quitter ce monde.
C'est avec une grande tristesse que les 'Hassidim affluent à son enterrement. Il avait dirigé ses élèves pendant 24 ans, avec humilité et simplicité, succédant à son beau-père Rabbi Avraham de Stratyn.
Parmi les présents, se trouvait un habitant de la ville, un juif simple, tailleur de son métier.
Il ne comptait pas parmi les 'Hassidim de la ville, mais ne cessait de pleurer, comme s'il avait été un des proches du Rabbi.
Son comportement ne manqua pas de susciter de la curiosité chez certains des élèves du Maître, qui s'approchèrent du tailleur à la fin de l'enterrement, et l'interrogèrent sur ses liens avec le Rebbe.

Je peux aujourd'hui vous dire le secret que j'ai partagé avec lui pendant huit ans, et que personne ne peut imaginer.
Un grand cercle se forma autour du tailleur.
Vous savez que je suis tailleur. Il y a huit ans, le Rebbe me fit venir chez lui. Le Rebbe m'accueillit avec un grand plaisir, et me fit rentrer dans son bureau. Il sortit d'un tiroir de sa table un dessin et me le tendit.
J'examinai avec étonnement le portrait: il s'agissait du Tsar Alexandre II, connu pour sa haine des juifs. Le Tsar était en tenue d'apparat, avec ses plus beaux vêtements.
Avant même que j'ai pu digérer ma surprise, le Rebbe se tourna vers moi.
"Est-ce que tu peux me confectionner une tenue royale identique pour moi?"
Cette deuxième surprise était encore plus grande que la première, et il me fallut un certain temps pour réagir.
J'hochai de la tête, et confirma que j'étais prêt à coudre le même costume pour le Rabbi.
Le Rabbi fit un grand sourire, me tendit le dessin, et me laissa prendre les mensurations dont j'avais besoin.
Je pris les meilleures étoffes, de celles dont on peut habiller la grande aristocratie, et confectionnai un vêtement identique à celui du Tsar.
Une fois mon travail terminé, je me suis rendu chez le Rebbe, pour lui montrer "son" costume. Il me fit rentrer dans son bureau, puis me demanda… de lui enfiler les vêtements. Il me conduisit dans une pièce au fond de son appartement, verrouilla la porte, se positionna devant un miroir.
"Est-ce que les vêtements que tu m'as préparés sont identiques à ceux du Tsar?"
"Oui Rabbi" répondis-je en tremblant.
Tout d'un coup le visage du Rabbi changea. Il devint rouge comme du feu, et je fus pris d'une terreur indescriptible. Je tremblai de tout mon corps, et je me reculai au fond de la pièce. Certainement le Cohen Gadol dans le Kodech Hakodachim le jour de Kippour devait ressembler à ce que je voyais là.
Le Rabbi prit soudain son bâton, et l'agita vers le haut, à hauteur de son visage.
Puis il secoua violemment ses mains, serra très fort les yeux, se mit à pleurer, et cria avec une grande extase "qu'ainsi meurent tous tes ennemis, D.ieu"
J'étais incapable de comprendre ce que je venais de voir. Il se passait quelque chose, c'est sûr. Une vision hors du monde, mais que faisais je au milieu de ces sujets célestes… ?
J'étais moi aussi en pleurs.
Au bout d'un certain temps, l'extase du Rabbi cessa. Il revint progressivement sur terre. Un grand sourire de satisfaction sur le visage.
Il me demanda de ne pas révéler ce qui s'était passé.
Quelques jours plus tard arriva la nouvelle dramatique: le cruel Tsar avait été assassiné par une bande d'anarchistes.
Je fis immédiatement le lien entre les deux événements, mais n'en parlai à personne, comme le Rabbi me l'avait intimé.
Mais maintenant que le Rabbi est parti, il est temps de révéler à tous cet épisode.
Comprenez-vous maintenant pourquoi je pleure la disparition de ce grand homme? Ce Saint homme a œuvré pour délivrer le Peuple Juif de Russie!
Les 'Hassidim furent très étonnés par le récit du tailleur. Certains voulurent cependant s'assurer de la véracité du récit, et se hâtèrent vers la maison du Rabbi. Ils trouvèrent dans une armoire le costume royal, tel que décrit par le tailleur.
Le Tsar Alexandre II fut assassiné le 13 mars 1881, lors d'un attentat. C'était le 12 Adar II 5641.

Traduit de Sihat Hachavoua, N° 1442, Av 5744