Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem

Pourim d'Amchislav 1844
C'est une amulette extraordinaire qu'avait écrite le Gaon Rabbi Avraham Simha de Amchislav (Biélorussie), le plus grand d'entre les élèves du Gaon Rabbi Haïm de Volozhin (1759-1821), selon les instructions de son Maître.
Les élèves de Rabbi Haïm gardaient précieusement ce parchemin, qu'ils ne transmettaient qu'à de rares personnes. Beaucoup d'histoires magnifiques ont été racontées à son propos, et de nombreux miracles ont été rattachés à ses pouvoirs.
Des guérisons incroyables, des naissances inespérées, des annulations de malheurs sont arrivés à ceux qui la portaient.
Rabbi Haïm avait multiplié les mises en garde quant à l'usage de cette amulette: elle ne devait être transmise qu'à des personnes se distinguant par leur perfection et leur grande crainte de D.ieu, l'étude de la Torah et attentifs à la Sainteté de ce qu'ils regardent.
Parmi les élèves de Rabbi Haïm qui ont eu recours à cette amulette, on compte Rabbi Yossef de Slotzk, qu'on appelait Rabbi Yossef le Grand, Rabbi Yossef Zondel de Salent, Rabbi Eliahou Margol, Rabbi Chlomoh Zalman Chapira (le descendant du Megaleh Amoukot, Rabbi Nathan Nata Chapira 1585–1633), Rabbi Aharon le Rav de Goldingen- Kuldyga, et bien d'autres.

A l'époque où Rabbi Avraham Simha était le Rav de Amchislav, un soldat russe fut tué par un inconnu.
On ne manqua pas d'imputer ce meurtre aux juifs.
Un renégat du nom de Leïb Briskin se fit un plaisir d'attiser les braises, et témoigna que les dirigeants de la communauté portaient la responsabilité de ce crime.
Avec la bienveillance du Tsar Nicolas 1er, les habitants de la région se préparèrent à régler leurs comptes avec les juifs.
Rabbi Avraham Simha fit tout ce qu'il était possible pour sauver sa communauté (en rencontrant toutes les personnes et personnalités qui pourraient éviter le drame).
Dans le même temps, il décréta une journée de jeune public pour toute la communauté. Hommes femmes et enfants se rassemblèrent dans la synagogue pour invoquer D.ieu.
Le Rav lui-même partit le jour même pour Smolensk pour rencontrer l'influent Its'hak Zlikin qui avait ses entrées à la Cour.
Ils partirent ensemble à Pétersbourg pour y rencontrer le Ministre de l'Intérieur, Dr Kukryn, et l'implorer d'annuler le décret.
Pour cette rencontre, Rabbi Avraham Simha mit autour du cou, sous son Talit katan, l'amulette.
Lorsqu'ils furent rentrés dans le bureau du Ministre, celui-ci fut très impressionné par le Rav, et déchira immédiatement le décret.
Ce jour, 3 Kislev 5605 (1844) où fut annulé ce funeste projet, fut institué en jour de joie pour les habitants d'Amchislav.

Traduit de Yerouchalaïm chel Maala, vol 5: A la recherche de l'amulette