Les fêtes juives
Un dossier Alliance réalisé par Aharon
www.milah.fr
Mise à jour le
Site d'information sur la
Brit Milah, circoncision rituelle juive.
Site des fêtes juives
Calendrier Chabbat et fêtes de l'année
Site du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem
Le Rav, son jean et sa perruque.

Le Rav David Grossman de Migdal Haemek ne va pas chercher les jeunes que dans les discothèques. Il va les chercher jusque dans les monastères!
Dans un article publié par le journal «Bakéhila», le rabbin Grossman, chef des Institutions Migdal Ohr à Migdal Haemek, a raconté comment il a sauvé un jeune homme des mains des missionnaires chrétiens.
Il y a quelques années, quelques jours avant Yom Kippour, vieux juif respectable est venu le visiter en pleurant.

Son petit fils était venu d'Europe pour poursuivre ses études en Israël et avait loué une chambre avec un autre étudiant, qui était de fait un missionnaire, et avait convaincu le jeune homme de se retirer dans le monastère de Deir Hana pour y étudier le christianisme.
« Comment puis-je prier le jour de Yom Kippour vers le Créateur de l’Univers quand mon petit-fils, se trouve dans un monastère ? » dit l’homme en pleurant. Rabbi Grossman fut touché par les larmes du grand-père.
Deir Hanna est une ville musulmane non loin de Migdal Haemek et, sur cette colline, se dresse un monastère chrétien.

Rav Grossman alla rencontrer le chef du village et lui demanda son aide pour entrer dans ce monastère. Ce dernier lui indiqua que son fils était responsable de la fourniture de denrées alimentaires au monastère et qu’il pouvait l’y conduire.
Le Rav savait que son apparence de rabbin ne le rendrait pas spécialement bienvenu au monastère, et il s'habilla d'un jean, coiffa une perruque, et prit place sur le tracteur de son conducteur.

Tous pensèrent qu'une nouvelle recrue était arrivée au monastère, et il n'eut aucune difficulté à rentrer.
Rabbi Grossman ne tarda pas à repérer le jeune juif homme et demanda à lui parler dans un coin isolé.
Une fois entré dans une pièce voisine, il enleva sa perruque et le garçon fut sous le choc.
« Rav Grossman » ? ! Que faites-vous ici ? »
« Mais toi, que fais-tu ici ? » a répliqué Rav Grossman : «Ton grand-père, un survivant de la Shoah qui a survécu des camps, ne peut pas être consolé de la peine que tu lui fais ».

Le garçon se mit à pleurer et énumérer tous les griefs qu'il avait contre sa famille mais Rabbi Grossman insista : «Je comprends, mais tu es allé trop loin. Dans deux jours ce sera Yom Kippour, comment peux-tu être ici pour cette sainte journée… ?»
Quand il essaya de persuader le garçon à venir au moins pour Yom Kippour à Migdal HaEmek le garçon répondit : «Mais de toute façon je mange à Kippour ? »
Le Rav répondit : «J’ai un frigo plein de bonnes choses. Il te suffit de venir».
Le jeune ne promit rien, mais fut touché par la chaleur de Rav Grossman.

Le Rav repartit avec le tracteur qui l'attendait à l’extérieur.

«Le soir de Yom Kippour j’étais très tendu de voir si le petit-fils perdu allait revenir» a écrit Rabbi Grossman. Mais il n'est pas venu.
A la fin de ce saint jour, j’ai reçu un appel de son grand-père heureux qui m’annonçait que son petit fils était revenu plein de repentir».
Des années plus tard, alors qu'il était renré dans un "shtibel" de Monsey, près de New York, un jeune homme s'est approché du Rav, Il s'est penché vers lui en souriant: Rav Grossman, où est votre perruque?

Publié dans http://www.inn.co.il/News/News.aspx/323534

avec l'aide de la traduction de http://alyaexpress-news.com/deguise-perruque-jean-rav-a-sauve-dizaines-de-juifs-europe/