Les fêtes juives
Un dossier Alliance
Réalisé par Aharon


Tou bichvat: un jugement hâtif?

Un homme eut un jour une "chéélah", question de halakha, pour laquelle il il eut besoin de consulter un rabbin. On lui conseilla tel rabbin. Lorsqu'il se présenta chez lui, il le trouva assis à découper des photos d'arbres et de plantes et composant un album de ses découpages. Assurément ce n'était pas à un rabbin comme ça qu'on pouvait poser des questions sérieuses. N'avait il rien d'autre à faire que des découpages?

Ce n'est que plus tard qu'il apprit la parution d'un traité de halakha de cet éminent rabbin dont certains chapitres, illustrés, étaient consacrés aux arbres.

(Lu dans http://www.ohr.org.il/)

Aharon
www.milah.fr